Édito Avril – Combattons le libéralisme

0
439

La crise agricole que l’on traverse est liée au libéralisme défendu et cautionné par le syndicat majoritaire la FNSEA et les gouvernements successifs, qui depuis 1992 a progressivement dérégulé l’ensemble des productions européennes. Le MODEF demande depuis des décennies un système de gestion des productions qui permettrait de limiter les volumes produits en Europe par un retour aux systèmes de quotas ou de quantum avec un prix garanti jusqu’à un certain niveau de volumes de production. L’Agriculture n’est pas adaptée au marché, elle fonctionne pas sur la même temporalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici