Pour le nouveau Front populaire

471

 

 Le Nouveau Front Populaire rejoint une position fondamentale du MODEF sur les négociations commerciales en garantissant un prix plancher et rémunérateur aux agriculteurs en taxant les superprofits des agro-industriels et de la grande distribution. Les paysan (nes) ont besoin de prix rémunérateurs et garantis pour vivre de leur travail. Sans revenu, pas de paysan (nes), pas d’installation et les paysan (nes) restants sombrent dans la pauvreté et la précarité.

Le MODEF souhaite une véritable politique des structures qui favorise réellement l’installation par rapport aux agrandissements afin d’enrayer la catastrophe démographique. Installer massivement des paysan (nes) pour assurer la souveraineté alimentaire, c’est le défi majeur des années à venir. La SAFER doit disposer de moyens conséquents à sa mission inscrite dans le code rural. Ce financement doit être porté à 25 milliards d’euros !

Nous exigeons de la prochaine PAC, une réforme qui prévoit des outils de régulation, de maîtrise des prix des productions et des importations. Nous voulons un plafonnement obligatoire des paiements directs à 50 000 €/actif comme l’Irlande et le Portugal, une aide annuelle de 5 000 euros aux exploitations ayant une surface inférieure à 20 hectares …

Le MODEF appelle à se mobiliser contre une possible arrivée au pouvoir de l’extrême droite dans le cadre des élections législatives, en soutenant le Nouveau Front Populaire (NFP). Nous prenons cette décision dans un contexte inédit, notre République sociale celle voulue par le Conseil National de la Résistance (CNR) et notre agriculture paysanne et familiale sont en danger.

Soyons clairs : le projet de l’extrême droite, c’est la destruction pure et simple des syndicats indépendants, et le MODEF en premier lieu ! L’extrême droite est contre les droits des femmes ! Le parti Reconquête remet en cause les avancées vers l’égalité femmes-hommes des dernières décennies. Les syndicalistes se doivent d’être dans l’action au quotidien contre la propagation des idées d’extrême droite.

Il est temps de stopper l’hémorragie, de reconquérir des droits (vivre de son travail, retraites …) et de redonner des perspectives au monde agricole. Le MODEF appelle à voter pour le Nouveau Front Populaire au premier tour et à battre le Rassemblement National lors des élections législatives.

Nous serons vigilants à la mise en œuvre du projet agricole du Nouveau Front populaire !

 

Angoulême, le 24 juin 2024,

Le Bureau National du MODEF