Des sujets brûlants pour le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

0
88

 

Le MODEF prend acte de la nomination de Julien DENORMANDIE au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le MODEF est très inquiet sur la question du budget de la PAC et les prochaines orientations. Dans un contexte difficile, il est important de changer radicalement les orientations et les missions de la prochaine PAC notamment en garantissant un budget à la hauteur.

Le COVID-19 nous montre l’importance de garantir notre sécurité alimentaire en renforçant la souveraineté alimentaire de notre pays et en assurant des prix rémunérateurs à nos paysans. Notre syndicat souhaite que Mr DENORMANDIE organise une grande conférence en septembre sur la souveraineté alimentaire.

Lors du Salon International de l’Agriculture, le Président de la République avait promis une loi foncière mais elle n’arrivera pas au Parlement avant 2021. Le gouvernement renonce toujours à tenir sa promesse ! Pourtant le monde agricole avait exprimé unanimement le vote d’une loi foncière.

La loi EGALIM est une véritable mascarade au détriment des exploitants familiaux. La production agricole chute de 1,6 % et la valeur ajoutée nette avec les subventions recule de 6,4 % entre 2018 et 2019. Le ministre devra prendre à bras le cors la question des prix payés aux producteurs et l’encadrement des marges de la grande distribution.

Et enfin, le MODEF exige un plan de relance agricole de 5 milliards d’euros pour les producteurs qui ont été impactés par la baisse des prix pendant le confinement.

Le Syndicat des exploitants familiaux sollicitera un entretien dans les prochains jours avec le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation pour aborder ses sujets brûlants.

 

Angoulême, le 7 juillet 2020

Le Président du MODEF National,

Pierre THOMAS

06 87 43 97 95

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici