Le Modef fait son salon!

512

 

Le Salon International de l’Agriculture a fermé ses portes dimanche à Paris. La grogne dans les campagnes n’est pas éteinte ! Le MODEF continue de tirer la sonnette d’alarme sur la détresse économique et psychologique des paysans. La réponse du gouvernement n’est pas à la hauteur !

Les annonces du Gouvernement et de son Président de la République sont déconnectées des attentes de nombreux paysans : on ne parle ni du revenu agricole, ni de la nécessité d’un prix plancher rémunérateur garanti par l’État ou d’un réel encadrement des marges, notamment de la grande distribution.

Le MODEF va organiser le Salon du MODEF dans plusieurs départements le 7 mars devant la sous-Préfecture à Ambert dans le Puy-de-Dôme (63) à 10 h et devant la Préfecture du Gard (30) à Nîmes à 15h et le 8 mars devant la Préfecture de Limoges dans la Haute-Vienne (87) à 14h.  Ce salon se veut un contrepied ironique en allant devant les Préfectures avec du mobilier de salon, illustrant le « hors-sol » de nos politiques et membres du gouvernement.

Les agriculteurs du MODEF, proposent d’expliquer aux citadins présents les rouages compliqués d’une politique agricole à bout de souffle. Ils enverront des signaux forts aux consommateurs qui doivent devenir leurs alliés face aux ogres de l’agriculture industrielle, financière et de pouvoir.

Nous pourrons également préciser à l’intention de Monsieur MACRON notre définition d’un prix plancher garanti par l’État. Cette action s’inscrira dans la volonté des paysans du MODEF de toujours être dans la voie du progrès social. Le MODEF se rendra tous les mois devant les Préfectures pour demander l’état d’avancement des annonces du gouvernement sur l’Agriculture.

 

Angoulême, le 6 mars 2024,

Le Vice-Président du MODEF National

Frédéric MAZER

06 42 36 02 43