Tous unis pour les prix! Appel à la mobilisation générale des agriculteurs

1728

 

Le Premier Ministre a organisé une pièce de théâtre en Occitanie pour annoncer les mesures prises par le gouvernement afin de répondre à la détresse et la colère des agriculteurs qui étouffent et parfois se suicident parce qu’ils ne peuvent plus vivre de leur travail.

Quelle gifle pour le peuple paysan qui était convaincu qu’il allait être écouté et entendu. La colère qui s’est exprimée après ses déclarations est à la mesure de la déception et du mépris dont les agriculteurs ont été victimes.

La seule réponse attendue par tous était la question des prix minimum garanti par l’État pour avoir tout simplement un revenu de base décent.

Le Premier Ministre a renvoyé cette revendication à la loi EGALIM qui fait la preuve de son inefficacité. La loi EGALIM est en place depuis 2018 et n’a absolument rien changé (faute à la grande distribution et l’industrie agroalimentaire qui ne respectent rien et bafouent cette loi).

La situation continue de se dégrader notamment pour les petits et moyens paysans et le nombre d’agriculteurs continue de s’effondrer entraînant la baisse dramatique de la production agricole en France ce qui met encore plus en danger la souveraineté alimentaire de notre pays.

Toutes les autres mesures annoncées deviennent dérisoires même si elles ont leur importance. Le MODEF est le premier à les avoir demandées (détaxation des carburants, doublement du fonds d’urgence, l’accès à l’eau d’irrigation, consulter les syndicats sur les normes à supprimer, etc.…).

Compte tenu de la surdité du gouvernement de l’appel au secours de l’ensemble du monde paysan, le MODEF appelle à la mobilisation générale des agriculteurs et des citoyens de France pour mettre fin à l’effondrement de la production agricole et à la dépendance alimentaire de notre pays.

Le prix et le revenu sont pour les agriculteurs la seule question à résoudre sans quoi il n’y a pas de vie possible pour les exploitants familiaux.

Le MODEF Corrèze organise lundi 29 janvier 2023 à 10h30 un blocage de l’autoroute A89.

 

Angoulême, le 27 janvier 2024,

Le Vice-Président du MODEF National

Raymond GIRARDI