Les agriculteurs sont-ils les esclaves des temps modernes !

0
215

 

La future loi d’orientation et d’avenir agricole représente beaucoup d’espoir pour les agriculteurs familiaux dont les conditions de vie sont de plus en plus difficiles au niveau économique, social et de la rémunération de leur travail.

Cette initiative de la part du gouvernement et portée par le Ministre de l’agriculture est pour le MODEF un élément important pour l’avenir des agriculteurs et pour leur assurer les moyens de pouvoir vivre dignement et remplir leur mission nourricière pour le peuple de France.

Ce matin, au Ministère de l’agriculture, avec le Ministre et l’ensemble des organisations agricoles dont le MODEF, vient d’être lancée la concertation sur la plate-forme à définir pour réaliser cette nouvelle loi d’orientation agricole qui doit théoriquement changer la vie des agriculteurs et assurer dans les meilleurs délais la souveraineté alimentaire de la France.

Ce coup d’envoi est déjà pour le MODEF une grande désillusion sur le contenu de l’ordre du jour de chaque atelier et réunions prévues dans le calendrier pour les mois à venir.

En effet, pas une seule fois n’a été évoquée la question essentielle des prix agricoles et du revenu ; il n’y a pas une réunion prévue à cet effet alors que la seule préoccupation des agriculteurs est la garantie d’avoir un revenu pour leur famille.

Les agriculteurs seraient-ils les esclaves des temps modernes ! Nous demandons au Ministre de l’agriculture de rétablir rapidement les équilibres dans les débats et propositions qui vont être traités dans les semaines à venir. En faisant des prix agricoles et du revenu des agriculteurs familiaux l’épicentre de la future loi, sans quoi, ce ne sera qu’une loi de plus qui ne changera rien au contexte agricole actuel qui est dramatique pour les agriculteurs et la France agricole de demain.

Ce serait quand même incroyable que le seul élément qui puisse changer radicalement les choses pour réaliser l’objectif final de cette loi ne soit pas présent dans la démarche annoncée.

 

Angoulême, le 7 décembre 2022,

Le Vice-Président du MODEF national

Raymond GIRARDI

06 87 66 26 66

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici