Feuille de route sur la prévention du mal-être et accompagnement des agriculteurs en difficulté insuffisante

0
492

 

Le gouvernement va allouer environ 12 millions d’euros supplémentaires par an aux dispositifs existants pour lutter contre le suicide et le mal-être des agriculteurs. Le dispositif d’accompagnement des agriculteurs en difficulté va être doublé pour atteindre 7 millions d’euros par an. Le budget de l’aide au répit va passer de 3,5 à 5 millions d’euros par an.

Le MODEF regrette que le gouvernement ne s’attaque pas au cœur du problème : la rémunération du travail des paysans. Le monde agricole et notamment les jeunes sont en souffrance, nombre d’entre eux sont dans l’incapacité de dégager un revenu pour faire vivre leur famille. La disparition des services publics accentue fortement l’isolement des agriculteurs.

Ces annonces gouvernementales ne sont pas à la hauteur des attentes des paysans en détresse. Le MODEF demande en urgence pour la fin de l’année 2021 :

  • La mise en place d’un prix plancher fixé et garanti par l’État et non un tunnel des prix comme dans la loi EGALIM 2,
  • Une aide exceptionnelle de 5 000 € à chaque agriculteur en difficulté,
  • La simplification du dossier administratif de la Prime d’Activité et du RSA,
  • La mise en place d’une cotisation sociale minimale de 1 000 € pour les exploitations en crise afin qu’ils puissent conserver leurs droits sociaux à moindre coût.

Dans un contexte de crises multiples qui impacte fortement la situation psychologique des paysans, le MODEF appelle à la plus grande vigilance auprès des pouvoirs publics afin d’assurer les paiements des aides dans les délais annoncés, réduire la pression des contrôles et veiller à ce que tous les opérateurs impliqués (DDT, MSA, banques, fournisseurs…) assurent leurs missions dans le respect des agriculteurs.

Il est important que nos agriculteurs puissent vivre dignement avec un revenu décent mais aussi avoir une vie de famille, des loisirs et de partir en vacances, essentiel pour l’équilibre de chacun.

 

                                                                        Angoulême, le 26 novembre 2021

                                                                         Le Président du MODEF National,

                                               Pierre THOMAS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici