Pass sanitaire, une atteinte aux libertés

0
144

 

 Le recours obligatoire au pass sanitaire soulève de nombres interrogations et d’enjeux éthiques. En effet, ce nouveau dispositif est une atteinte aux libertés et à la démocratie. Le MODEF craint que le caractère provisoire de ce pass devienne permanent.

Le pass sanitaire pour les activités de la vie courante (restaurants, marché de plein vent, manifestations agricoles, commerces de proximité …) est un acte autoritaire imposé par le gouvernement.

Le coronavirus a ébranlé les productions agricoles, la restauration hors domicile (restaurants, cantines scolaires) représente 20 % de la consommation de viande bovine française. Les ventes ont baissé de 50 % dans les GMS en produits laitiers pendant les confinements. 35 % de baisse d’activité pour la production de veau pendant les confinements. Cette baisse s’explique par l’arrêt total des commandes passées par les restaurants à cause de leur fermeture.

La mise en place d’un contrôle sanitaire à l’entrée de marchés de producteurs par exemple ou de comice agricole questionne sur la limite entre ce qui relève de la responsabilité individuelle et ce qui relève du contrôle social. Nos paysans ne sont pas des gendarmes ! En principe, il ne doit pas y avoir de contrôle de l’état de santé à l’entrée de lieux de vie collective.

En plein COVID, plus de 1 800 lits d’hôpitaux ont été fermés au premier trimestre 2021. Le MODEF réclame l’arrêt immédiat des fermetures des lits et leur réouverture. Le Syndicat des Exploitants Familiaux n’acceptera pas une nouvelle fois de telles mesures entrainant la disparition des paysans sur le territoire à cause de la mise en place du pass sanitaire ! Nous demandons d’exclure les restaurants, la restauration collective, les manifestations en extérieures, les marchés de plein vent, les marchés de producteurs du pass sanitaire.

Avant le coronavirus, de nombreuses exploitations avaient des trésoreries très fragiles et des revenus très faibles. Aujourd’hui, nos paysans sont dans l’impasse avec ce pass sanitaire obligatoire pour se rendre dans tous les lieux de la vie courante.

 

Angoulême, le 26 juillet 2021,

                                                              Le Président du MODEF National,

                                    Pierre THOMAS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici