La liberté d’expression en Inde est menacée

0
99

 

Le MODEF est indigné par les dernières sanctions du gouvernement de l’Inde à l’encontre de paysans et de militants paysans indiens.

En effet, des dizaines de fermiers ainsi qu’un journaliste ont été arrêtés par la police à la suite de la grande manifestation du 26 janvier 2021, jour de fête nationale en Inde.

De plus les comptes twitter de nombreux militants paysans ont été suspendus sous la pression du pouvoir nationaliste, le 1er février 2021.

C’est une atteinte aux droits de manifester et au droit syndical, ce qui est inacceptable !

Le MODEF demande la libération immédiate des paysans en lutte.

En Inde, l’agriculture pèse 15% du PIB et compte 1,3 milliards d’habitants. Le Syndicat des Exploitants Familiaux encourage le combat des fermiers de réfuter la libéralisation des prix des productions agricoles.

En Inde, comme en France ou en Europe nous exigeons des prix planchers fixés et garantis par l’État.

Nous appelons toutes les organisations paysannes et agricoles françaises et européennes à soutenir nos camarades paysans de l’Inde.

 

Angoulême, le 1er Mars 2021

Le Secrétaire du MODEF

Didier GADEA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici