Le menu sans viande : une aberration !

0
31

 

À compter du 22 février, 30 000 écoliers lyonnais vont découvrir un menu sans viande à la cantine. Le MODEF est scandalisé par cette décision prise par le Maire de Lyon sachant que certains enfants ne mangent pas à leur faim chez eux. En 2018, selon les Restos du Cœur, 340 000 mineurs dont 30 000 enfants de moins de 3 ans avaient bénéficié de l’aide alimentaire. Certains enfants souffrent de malnutrition, un élève sur dix serait concerné ! Les repas scolaires sont souvent le seul repas quotidien nutritif que les enfants reçoivent. Les protéines animales, la viande, les œufs et le poisson contribuent à répondre aux besoins de croissance de l’enfant notamment les muscles, os, cellules …

L’élevage français ne produit que 94 % de la viande bovine et 48 % de la viande ovine consommée par la population nationale. Même si en 2020, les importations de viande ont diminué de 37 % à cause de la crise sanitaire, excepté pour la viande transformée de Pologne (+ 46 %), les viandes importées congelées ont bondi de 20 %. Pourtant, l’élevage français est une activité indispensable dans notre territoire parce qu’elle est pourvoyeuse d’emplois. Nos éleveurs sont dans un profond désarroi avec des prix de la viande tirés vers le bas du fait de l’alignement du prix des viandes des races allaitantes sur le prix des vaches laitières de réforme et l’insuffisante valorisation des pièces de qualité à cause de la fermeture des restaurants.

L’alimentation dans les cantines scolaires est un enjeu crucial, c’est à la fois un enjeu économique et social ainsi qu’un enjeu de santé publique. Le MODEF demande au gouvernement :

  • De soutenir et développer l’approvisionnement local et de proximité dans la restauration collective garant de la qualité des produits, la traçabilité et la rémunération des paysans,
  • L’interdiction des produits alimentaires importés dans la restauration collective,
  • La mise en place des repas scolaires à un euro accessible à tous,
  • La diversité des produits sans stigmatiser tel ou tel produit dans les cantines scolaires.

 

        Angoulême, le 22 février 2021,

Le Président du MODEF National,

                                                    Pierre THOMAS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici