Les vignerons méritent de la transparence

0
102

 

La viticulture est très touchée par la crise sanitaire du Covid 19.

Le commerce international du vin a déjà été affaibli à la suite des annonces de Donald TRUMP sur la taxe GAFA. À présent l’économie mondiale est paralysée et les ventes de vins sont pratiquement nulles. Nous risquons de voir apparaître une récession économique mondiale.

Dans de nombreuses caves coopératives, les acomptes versés aux vignerons ont diminué de 20 à 50% et d’autres ont choisi de souscrire auprès de leur banque un crédit, en espérant une reprise très prochaine des ventes. Cette situation va être catastrophique, et pourtant, peu de viticulteurs sont informés sur la situation réelle !

Pour le MODEF, il est urgent que les caves coopératives informent les coopérateurs de la situation de crise dans laquelle la viticulture se trouve. Le temps est venu de mobiliser tous les vignerons afin de demander au gouvernement de prendre les mesures nécessaires. Le gouvernement a fait voter à l’Assemblée Nationale 450 milliards d’aides pour la reprise de l’activité économique et l’UE 500 milliards d’euros. Les vignerons devront se contenter d’une aide de 160 millions d’euros qui est inacceptable !

Le MODEF revendique la possibilité d’une distillation de 30 millions d’hectolitres (récolte 2019 et 2020) au prix de 150 €/hecto pour les IGP, 200€/hecto pour les AOP et 260€/hecto pour les vins bios afin de faire face à cette situation inédite.

 

Angoulême, le 27 mai 2020

Le Président de la Commission viticole du MODEF

Didier GADEA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici