Assurer de la trésorerie aux exploitants agricoles

0
47

 

Le coronavirus pénalise les filières agricoles et les producteurs en vente directe. Aujourd’hui, les paysans ne peuvent plus vendre sur les marchés, ils sont obligés de jeter ou de donner les denrées aux associations alimentaires. D’autres producteurs s’inquiètent car les animaux vont être obligés de rester plus longtemps dans les fermes comme les broutards, les porcs … Du côté des viticulteurs, dans les prochains jours il va avoir le taillage des vignes avec l’embauche de plusieurs salariés.

Pour assurer la souveraineté alimentaire, l’Agriculture doit continuer à produire en respectant les règles mises en place par le gouvernement. Pour cela, le MODEF demande en urgence que le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation signe le décret pour obtenir des prêts de trésorerie à 0 % auprès des banques afin d’assurer la continuité des exploitations agricoles, le soutien de l’État et de la banque de France pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires et la mobilisation de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaire dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie et la prise en charge des cotisations sociales.

Le MODEF demande que le gouvernement soit attentif afin d’assurer l’approvisionnement des coopératives pour alimenter le bétail (nutrition animale) et les semences pour les fruits, légumes et céréales en adoptant les mesures nécessaires pour lutter contre le COVID 19.

La solidarité est importante pendant cette période de crise, le MODEF souhaite que le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation organise une réunion par vidéo-conférence entre les présidents des syndicats agricoles !

 

 

Angoulême, le 16 mars 2020

Le Président National,

Pierre THOMAS

06 87 43 97 95

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici