Non au menu végétarien!

0
105

Depuis le 4 novembre, l’expérimentation du menu végétarien dans les cantines est obligatoire une fois par semaine minimum, pour les établissements du premier et second degré.

Le MODEF s’est toujours opposé à cette proposition de loi qui ne nous semble pas répondre aux attentes écologiques de la société alors que des leviers majeurs existent.

Il faut faire évoluer les produits proposés dans les cantines scolaires, mais dire que supprimer la viande et le poisson une fois par semaine est une solution pour le climat est mensonger.

Remplacer la viande par des substituts de viande à base de soja, majoritairement importé d’Amérique latine, ne réduira pas l’impact environnemental.

 

Oui il faut faire évoluer la consommation alimentaire, mais cette évolution doit passer par un choix actif en faveur d’une consommation locale sur des systèmes d’exploitation qui concilient agriculture et durabilité environnementale et sociale : l’Agriculture familiale que défend notre syndicat.

Les élevages extensifs sont garants de l’entretien de nos paysages et de la biodiversité qu’ils abritent. Le maintien de ces élevages permet d’avoir des filières de qualité qui respectent l’environnement, le bien-être animal ainsi que nos normes sanitaires et sociales.

Faisons prendre conscience à nos enfants qu’ils doivent faire attention à ce qu’ils achètent mais ne leur laissons pas croire que supprimer la viande une fois par semaine, sans regarder au-delà, est une bonne chose.

Cette obligation n’est heureusement pas soumise à sanction dans le texte de loi … pour le moment.

 

Angoulême, le 14 novembre 2019

Trésorier du MODEF

Christian REYNAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici