Ça suffit !

0
70

Ce matin sur France INTER, le Ministre de l’Agriculture, Didier GUILLAUME, soutient que l’on ne peut pas continuer à étrangler les agriculteurs, qu’il y a un problème majeur sur la répartition de la valeur entre la Grande Distribution et les agriculteurs.

Le MODEF dénonce cela depuis de nombreuses années. Lors des États Généraux de l’Alimentation nous avions dénoncé l’absence de contraintes envers la Grande distribution et la faible volonté politique par rapport aux enjeux de la situation. Lors de la mise en place de la Loi EGALIM nous avions, encore une fois, dénoncé les mêmes éléments car les agriculteurs ont besoin d’une amélioration concrète et rapide du prix à la production.

Combien de vies brisées à cause du manque de fermeté du gouvernement à ces moments-là ? Un agriculteur se suicide tous les jours et on sait que le facteur économique est déterminant dans cette décision malheureuse.

Alors le MODEF dit « ça suffit » !

Le monde agricole ne peut pas attendre une année de plus pour qu’une solution émerge ou pour que la Loi EGALIM soit ajustée. C’est aujourd’hui, et de manière urgente, que les agriculteurs ont besoin d’une revalorisation des prix à la production.

 

Le MODEF demande :

  • Un contrôle des marges de la Grande Distribution
  • La mise en place d’un coefficient multiplicateur pour assurer une juste répartition de la marge au sein des filières.

 

Angoulême, le 30 octobre 2019

Le Président du MODEF

Pierre THOMAS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici