Vente de fruits et légumes au prix juste le 22 août

0
359

Place de la république et non place de la bastille, dans le val de marne et hauts de seine

> Plus d’information sur l’événement Vente de fruits et légumes au prix juste le 22 août

> Points de vente des fruits et légumes 2019

Les producteurs de fruits et légumes comme le reste du monde agricole se retrouvent confrontés aux aléas climatiques de plus en plus fréquents, de plus en plus violents, qui peuvent détruire tout ou une partie de leur production annuelle.

Les récoltes des fruits et légumes saisonniers de cette année inquiètent les agriculteurs à cause des mauvaises conditions climatiques. Les rendements sont en baisses et certains produits sont rares comme les poires et les haricots verts. Cette année le MODEF va proposer aux consommateurs trois nouveaux produits : les oignons doux de l’Hérault, le miel et les pêches. 20 tonnes de tomates, melons, prunes, nectarines, pommes, pommes de terre, salades, pêches, oignons doux et miel seront acheminés du Tarn et Garonne, Lot, Lot et Garonne et de l’Hérault le 22 août à Paris, dans le Val de Marne et Hauts de Seine.

Les exploitations maraîchères sont en voie de disparition aujourd’hui en France. Face à une concurrence déloyale de fruits et légumes importés à bas prix, il devient difficile pour les producteurs français de s’en sortir.

La France a recours massivement à l’importation de produits agricoles et alimentaires sachant qu’une partie importante pourrait être produite sur notre territoire. Près d’un fruit et légume sur deux consommés en France est aujourd’hui importé. En plus de mettre en péril la sécurité sanitaire des consommateurs, ce phénomène détruit l’Agriculture familiale que nous défendons ! 25 % des produits alimentaires importés ne respectent pas les règles sanitaires ce qui correspond à un montant compris entre 5 et 10 milliards d’euros.

Le MODEF revendique des prix agricoles pour rémunérer le travail des exploitants familiaux :

  • Fixation de prix minimum garantis par l’État pour toutes les productions.
  • Des droits de douane et des calendriers d’importations pour protéger le marché intérieur européen agricole du dumping social et environnemental des pays tiers.
  • Des coefficients multiplicateurs pour réduire et plafonner les marges de l’agroalimentaire et la grande distribution.
  • L’extension de l’interdiction des ventes à perte au secteur de la production agricole.

Angoulême, le 31 juillet 2019
Le Président du MODEF national,
Pierre THOMAS
06 87 43 97 95

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici