La république en marche va ruiner les paysans français

0
333

La majorité gouvernementale a voté en faveur du projet de loi autorisant la ratification du traité de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada. Le MODEF est indigné par cette décision qui va détruire et ruiner les paysans français. Le syndicat des exploitants familiaux tiendra responsable le Gouvernement et dénoncera haut et fort lorsque les éleveurs seront obligés de mettre la clef sous la porte à cause des importations massives de viande provenant du Canada et l’effondrement des prix.

Le Gouvernement bannit tous les accords concernant le climat et l’environnement en signant cet accord. Arrêtons d’utiliser l’Agriculture comme monnaie d’échange dans toutes les négociations. L’alimentation est une fonction vitale qui apporte les éléments nutritionnels indispensables à une bonne santé physique et psychologique. L’Agriculture française est déjà confrontée à un dumping social et sanitaire important qui va être renforcé en autorisant le CETA. La France a recours massivement à l’importation de produits agricoles et alimentaires sachant qu’une partie importante pourrait être produite sur notre territoire.

Le MODEF revendique la mise en application de l’article L.236-1 A du code rural et de la pêche maritime dans lequel « il est interdit de proposer à la vente ou de distribuer à titre gratuit en vue de la consommation humaine ou animale des denrées alimentaires ou produits agricoles pour lesquels il a été fait usage de produits phytopharmaceutiques ou vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne ou ne respectant pas les exigences d’identification et de traçabilité imposées par cette même réglementation ».

La France importe actuellement 25 % de son alimentation et un quart de ces importations ne respectent pas les normes sanitaires requises en France selon le rapport d’information fait par la commission des affaires économiques du Sénat le 28 mai 2019. Si rien n’est fait, cette tendance va s’accentuer avec la signature des traités de libre-échange au détriment de la santé des consommateurs et du revenu de nos paysans mais aussi de la vitalité de nos territoires.

Angoulême, le 24 juillet 2019
Le Secrétaire Général du MODEF national,
Jean MOUZAT
06 80 40 90 67

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici