Encadrer les prix pour un revenu décent !

636

De plus en plus de travail, de moins en moins de revenus, les producteurs expriment leur ras le bol et leurs inquiétudes pour l’avenir. Les prix de vente du lait, de la viande, des fruits et légumes … sont les mêmes qu’il y a 30 ans alors que les charges opérationnelles (électricité, fuel, alimentation du bétail) ont augmenté de plus de 30%.

Les paysans sont moins nombreux et moins bien rémunérés malgré la production globale qui reste quasi constante. Il y a donc une incohérence entre l’augmentation de la taille des exploitations, de la charge de travail et une baisse du revenu du fait des prix des bovins, ovins, fruits et légumes … qui ne couvrent pas les coûts de production.

Le MODEF réaffirme que sans prix agricoles rémunérateurs, l’Agriculture familiale disparaîtra au profit d’une Agriculture industrielle. Le syndicat agricole s’oppose à ce capitalisme qui va détruire les exploitations familiales, la vie rurale et les emplois qui en dépendent.

TOUS ENSEMBLE ÉLEVEURS, POLYCUTEURS, MARAÎCHERS, VITICULTEURS, CONSOMMATEURS,
SOYONS-UNIS LE :
Mardi 20 novembre 2018 à 14h30
Place Bonnyaud à Guéret en Creuse

Angoulême, le 19 novembre 2018

Le Président du MODEF,
Jean MOUZAT
Tél : 06 80 40 90 67