Pour autoriser le fauchage des jachères

0
558

Le MODEF interpelle Monsieur le Ministre de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt sur la problématique suivante.

De nombreux départements français ont connu pour cette année 2017, un hiver et un printemps particulièrement sec induit par un déficit hydrique important.

En conséquence, les rendements de foins et de fourrages à destination du bétail pour 2017 sont très médiocres, alors que les records de températures de ces derniers jours empêchent une pousse correcte de l’herbe des prairies. Dans les départements impactés, notamment en région Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, la situation de nombreux éleveurs devient critique. Par manque d’herbe, ils devront dès cet été entamer les réserves de fourrages déjà médiocres, ce qui laisse présager un hiver des plus difficiles pour nourrir correctement les animaux.

Aux vues du contexte climatique de cette année, le MODEF demande au Ministre de l’Agriculture de mettre en place une dérogation qui autoriserait le fauchage des jachères en 2017, malgré l’interdiction calendaire fixée par les arrêtés préfectoraux. Une décision doit être prise rapidement, car le potentiel fourrager des jachères s’amoindrit à mesure que les jours sans pluie se succèdent.

La valorisation des jachères en fourrage permettrait exceptionnellement cette année, de réduire le déficit du stock fourrager pour les éleveurs français, et constituerait donc une alternative efficace permettant de limiter les dégâts.

En ce sens, le MODEF invite le Ministère à prendre une décision rapide sur ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici