Soutien aux producteurs de la Drôme, l’Isère, la Lozère et l’Ardèche

0
175

Les violents orages de grêle qui se sont abattus samedi sur les départements de la Drôme, de l’Isère, de la Lozère et le nord de l’Ardèche ont suscité de nombreux dégâts dans les vergers et les vignobles. Le MODEF apporte son soutien aux viticulteurs et producteurs qui ont perdu leur récolte.

Parmi tous les risques auxquels sont confrontés les paysans, l’aléa climatique est le plus incontrôlable. Les paysans font les frais d’importantes calamités mettant à mal pour beaucoup la pérennité de leur exploitation.

Même si l’assurance est là, elle est très coûteuse, pénalisante et la trésorerie de nombreux paysans ne permet pas de la contracter. Le MODEF, depuis toujours, se prononce pour une politique de garantie et la mise en place d’une caisse mutuelle des calamités agricoles.

Le MODEF demande le déclenchement de la procédure de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle avec une prise en charge à 100 % des pertes subites sur les surfaces agricoles sinistrées par le Fonds National de Gestion des Risques en Agriculture (FNGRA). Le MODEF réclame que le critère mortalité de ceps de vigne soit supprimé afin que tous les producteurs puissent être indemnisés ainsi que le critère de l’assurance bâtiment car les viticulteurs n’ont pas tous des bâtiments. Le MODEF souhaite que l’assurance bâtiment soit remplacée par l’assurance matériel (tracteur).

Le MODEF exige que le gouvernement prenne des mesures exceptionnelles en plus des plans déjà annoncés et destinés aux producteurs touchés :

· L’exonération de l’impôt foncier pour les producteurs de la Drôme, de l’Isère, de la Lozère et le nord de l’Ardèche,

· La prise en charge des cotisations sociales et des reports d’emprunts jusqu’à la prochaine récolte,

· L’exemption des règles des minimis agricoles pour les producteurs de la zone sinistrée,

· Un prêt de trésorerie à 0 % pour aider les producteurs à passer ce coup dur.

Le MODEF propose l’activation des cellules d’urgences départementales afin d’identifier les besoins des producteurs sinistrés.

Angoulême, le 17 juin 2019

Le Président du MODEF National
Pierre THOMAS
Confédération nationale des Syndicats d’Exploitants familiaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici