Opération vérité sur les pesticides des fruits et légumes importés

0
661

LE 18 AOUT A PARIS VENTE GÉANTE AU JUSTE PRIX

Rompre le silence sur les « deux poids deux mesures » qui existent entre les fruits et légumes importés et ceux qui sont cultivés en France.

La santé des consommateurs et l’avenir économique des agriculteurs est mise à mal par le laxisme consenti sur la réglementation qui est appliquée lors de l’utilisation des produits phytosanitaires à l’extérieur de nos frontières

La France en interdisant l’utilisation de dizaines de molécules a une politique de protection de la santé publique et de l’environnement très dynamique, alors que pour les pays qui exportent vers la France chacun fait ce qu’il veut en continuant à traiter leurs fruits et légumes avec des pesticides strictement proscrit en France.

UNE SITUATION QUI DURE DEPUIS DES DIZAINES D’ANNÉES

Les dirigeants français sont au courant de cette situation qui dure depuis des dizaines d’années mais qui prend des proportions extrêmes actuellement.

Pourquoi les agriculteurs français sont sacrifiés en subissant ce dumping sanitaire alors que la France ne produit que 60% des fruits et légumes dont elle a besoin, pourquoi les consommateurs français ne sont pas protégés contre l’utilisation par ces pays de produits considérés très dangereux en France ?

Le MODEF demande que l’importation de fruits et légumes soit interdite lorsqu’ils sont concernés par des produits chimiques proscrits en France.

UNE ENQUÊTE INTERNATIONALE POUR CONNAITRE LA VÉRITÉ

Une enquête internationale auprès des pays qui exportent dans notre pays doit être faite par la France pour connaître les produits phytosanitaires autorisés et utilisés pays par pays – une trentaine de pays est concernée.

Les consommateurs et les agriculteurs doivent connaître la vérité pour préserver notre santé, notre économie et notre environnement.

Le JEUDI 18 AOUT, le MODEF organise à Paris et en Ile de France une opération de vente au juste prix de fruits et légumes avec pour sujet majeur de dire la vérité sur cette question.

Cette action des producteurs de fruits et légumes est aussi l’occasion d’affirmer qu’ils respectent la réglementation française et que les organismes de contrôle de l’Etat sont les plus rigoureux au monde. Cette extrême rigueur que nous partageons, doit être appliquée aux produits d’importation, nous demandons qu’il n’y ait qu’une seule règle pour tous !

Angoulême, le 09/08/2016

Le Vice-Président du MODEF national,
Le Président du MODEF Lot et Garonne
Raymond GIRARDI, È06 87 66 26 66

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici