LE MODEF PORTE LA VOIX DES AGRICULTEURS

0
54

Depuis le début du deuxième confinement, le Ministère de l’Agriculture a mis en place des réunions en visioconférence avec les acteurs du monde agricole, dont le MODEF. C’est pour nous l’occasion de porter la voix des agriculteurs et force est de constater que nos interventions sont entendues. Plusieurs points que nous avons soulevés se retrouvent aujourd’hui au cœur des échanges.

 

La situation préoccupante des produits festifs, alimentaires ou non a été mis sur la table par le MODEF : la filière sapins et la filière canards gras, notamment, ont vu des propositions avancées par le Ministère pour essayer de régler leurs situations particulières.

La vente de sapin a été autorisée lorsqu’elle est réalisée en extérieur, grâce aux propositions du MODEF.

Sur les produits festifs, la suppression des marchés de Noël pose de gros problèmes pour l’écoulement des marchandises. Le Ministre a annoncé vouloir mettre en place une campagne de communication importante au niveau national pour inciter les consommateurs à faire leurs achats sur les marchés de plein vent auprès des producteurs et de privilégier les produits français.

Le MODEF a aussi alerté sur la situation des filières lavande et lavandin qui est préoccupante ainsi que sur la viticulture qui subit de plein fouet la baisse des exportations.

Le MODEF demande depuis longtemps que la restauration hors domicile puisse reprendre son activité, dans le respect des gestes barrières. Pour le moment le Ministre ne souhaite pas répondre positivement à cette demande vu l’état de la pandémie mais il dit avoir conscience de la problématique que cela soulève, notamment pour la filière viande bovine.

Lors de ces réunions le MODEF a mis en avant :

-La mise en place d’une attestation permanente pour effectuer des achats de première nécessité afin d’éviter tout conflit,

-L’activation du fonds de solidarité pour tout le secteur agricole car aujourd’hui seul l’élevage de pintades, canards peut en bénéficier,

-La prise en charge par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation des cotisations sociales de l’année 2020 pour les agriculteurs. Aujourd’hui, certains de nos collègues paysans ne peuvent même plus acheter de baguette de pains.

-Une aide agricole pour les stocks cumulés sur les fermes notamment les fromages, le vin, le foie gras,

-La mise en place de stockage publique notamment pour la viande bovine,

-La réouverture des restaurants et des commerçants au plus vite.

Malgré la prise de conscience du gouvernement, de la situation dramatique dans laquelle se retrouve tout un pan de l’agriculture, nous attendons encore de voir des actions concrètes pour lui venir en aide.

Pierre THOMAS

Édito 713

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici