Édito Mai- Ce que nous pouvons faire

0
424

Quand nous ne sommes ni philosophe ni grand érudit notre vision du monde se limite parfois uniquement à notre vécu et à nos rencontres, je considère que c’est mon cas. Chaque rencontre nous donne à réfléchir au-delà de ce que nous savons. En ces temps de bêtise humaine où la haine et le rejet de l’autre dominent une partie de notre société, cela fait du bien de rencontrer des gens intéressants.

C’est au croisement d’une route que j’ai découvert Louis Joseph MABINE. Je ne sais presque rien de lui en dehors de cette phrase qui a été pour moi une rencontre : « qui attend toujours une chose prochaine ne fait rien et ne jouit de rien ». A la veille de nouvelles élections quelle message fort de sens pour (re)devenir un militant engagé.

Lire l’édito

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici