Soutenir Maxime Wailliez

0
248
edf

Depuis plus d’un an aujourd’hui, Maxime WAILLIEZ est dans une situation incompréhensible.

Son exploitation ne lui appartient plus, depuis le 08 août 2018, pour pouvoir continuer à travailler et à vivre sur son exploitation qu’il a acquise en 2015, à la suite d’une intervention de la SAFER faisant valoir le droit de préemption de Maxime sur l’exploitation familiale, il est désormais contraint de payer une astreinte de 50€ par jour.

Malgré le soutien du MODEF dans les démarches entreprises par Maxime pour demander réparation de l’injustice qu’il doit endurer due à un vice de procédure et la sollicitation par une lettre ouverte du président du MODEF au Ministre de l’Agriculture, Maxime et la SAFER n’ont pas obtenu gain de cause face à Mr X.

Le 24 juin 2019, Maxime a reçu en main propre un avis d’expulsion, lui précisant qu’il devait avoir quitté les lieux avec ses 200 chèvres le 17 août 2019 au plus tard sous peine de se voir déloger par les forces de l’ordre.

Ajouté à ce « coup de massue » qu’est l’expulsion de l’exploitation dans laquelle il a mis tant d’énergie et de travail et qu’il a toujours connu, la situation de Maxime devient encore plus critique lorsqu’il reçoit l’ordre de payer l’intégralité de l’astreinte quotidienne de 50€ qui lui est imposée depuis le 8 août 2018 et s’élève aujourd’hui à plus de 9 000 €.

Plus que jamais, Maxime WAILLIEZ a besoin d’aide pour pouvoir persévérer en installant son exploitation sur un lieu différent lui permettant ainsi de maintenir l’exploitation familiale.

Pour cela, il lui faut du soutien dans le remboursement de son astreinte.

Le MODEF a mis en place une cagnotte solidaire en ligne :  https://www.lepotsolidaire.fr/pot/drk9t7cy

Maxime a besoin de votre soutien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici